en  fr  de
  1. Home
  2.  > 
    News
  3.  > 
    Conference 2014-3
  4.  > 
    Articles

CONFERENCE, 20-21 MARCH 2014, GRAZ

The conference blog

MOOCs pour les langues : les raisons d’une quasi-absence

by Isabelle Ortiz

Author: Anonym/19 March 2014/Categories: Conference March 2014, ICT, E-learning, language learning, mobile learning, MOOCs

Rate this article:
5.0

Espaces d'apprentissage et autonomie de l'apprenant

Dans l’article publié sur ce blog, Les MOOCs au service du plurilinguisme,  Astrid Guillaume et Mathieu Cisel nous donnaient un éclairage sur ce type de dispositif d’apprentissage. S’ils vantaient cet outil et y voyaient un potentiel pour soutenir la diversité linguistique et défendre les langues menacées de disparition, ils regrettaient  cependant  que malgré une offre pléthore dans de nombreuses disciplines académiques, les MOOCs dédiés à l’apprentissage des langues se faisaient rares.

 Il semblerait en effet que les MOOCs dédiés à l’apprentissage des langues soient les grands absents de l’offre proposée par les universités (le site Cursus.edu en recense 4 !) alors même que la demande en formations  linguistiques  reste élevée et que le e-learning est un secteur qui s’accommode en général bien des langues.

 Alors, d’où vient  cette absence ?  Comment l’expliquer ? J’ai cherché des éléments de réponses et de réflexion sur l’excellent site Cursus.edu.

 A priori, rien ne s’oppose vraiment au développement de MOOCs pour l’apprentissage des langues.

 Selon Cursus.edu,  ce ne ce serait pas le format du dispositif d’apprentissage  qui semble mis en cause puisque les différents types de MOOCs permettraient une adaptation  à la spécificité de l’apprentissage des langues.

Ce ne serait pas non plus la (courte) durée de la formation qui représente un obstacle : dans la mesure où les MOOCs concernent surtout des initiations, rien ne s’opposerait à ce que des MOOCs d’initiation à une langue étrangère voient le jour.

En ce qui concerne la demande en langues, l’offre d’apprentissage pour les langues minoritaires, pour d’autres langues que l’anglais ou des langues de spécialité est encore suffisamment  rare pour que  des MOOCs puissent se développer.

Alors ? Il semblerait plutôt que  les résistances se situeraient du côté des … universités qui préfèreraient mettre en avant leurs domaines  d’excellence (par ex. en sciences)  et du côté des organismes privés d’enseignement des langues qui hésiteraient à mettre en ligne des cours gratuitement et à ainsi compromettre leur offre de formation.

Mais cela, c’était jusqu’à maintenant : on sait qu’en matière d’innovation et de TIC, les  avancées se font rapidement et les premiers MOOCs d’apprentissage des langues devraient bientôt fleurir.

 Pour accéder à l’intégralité de l’article : Cursus.edu

 Voyez-vous d'autre raisons qui pourraient expliquer pourquoi peu de MOOCs sont encore dédiés à l'apprentissage des langues? 

Print

Number of views (24908)/Comments (-)

blog comments powered by Disqus

Sign up...

...to be notified when a new article is posted:

Email:
 *
for: