en  fr  de
  1. Accueil
  2.  > 
    Programme
  3.  > 
    2020-2023
  4.  > 
    Formation professionnelle transfrontalière
  5.  > 
    Comment participer

Encourager l’éducation aux langues dans la formation professionnelle transfrontalière

Dans les régions frontalières, la promotion de l’apprentissage des langues est particulièrement importante, surtout dans la formation professionnelle (initiale/continue). Le projet envisage l'élaboration et le pilotage d’un manuel adapté au contexte spécifique de la formation professionnelle transfrontalière, incluant un guide, des modules d’entraînement plurilingue et interculturel ainsi qu’un portfolio pour l’enseignant.
Introduction
Comment participer
Équipe et partenaires
Ressources connexes

Comment participer ?

Les personnes individuelles ayant un intérêt spécifique pour ce thème particulier, et qui évoluent dans un contexte professionnel en rapport, sont invitées à prendre contact avec les Autorités nationales de nomination du CELV dans leur pays, pour que leur souhait de participer à l’atelier de projet correspondant puisse être pris en compte. 

Atelier de projet, 7-8 février 2023

Objectif de l'atelier

L’objectif de l’atelier est d’examiner, de réviser et de travailler sur de nouvelles ressources pour améliorer l’enseignement des langues dans l’enseignement professionnel et les marchés du travail transfrontaliers, sous la forme d’un Guide en ligne destiné aux enseignant·e·s, aux formatrices et formateurs d’enseignant·e·s, aux responsables de formation et aux décideurs actifs dans les zones régionales (transfrontalières).

Profil de participant·e·s

Contexte professionnel

Chercheurs et chercheuses ; parties prenantes ; enseigant·e·s ; formateurs et formatrices d’enseignante·s ; décideurs dans le domaine de la formation professionnelle.

Expérience, compétences exigées 
  • Expérience actuelle ou récente dans le domaine des langues dans l’enseignement professionnel dans des contextes transfrontaliers (en tant que chercheur/chercheuse, partie prenante, enseignant·e, formateur/formatice d’enseignants ou décideur).
  • Intérêt pour l’amélioration de l’enseignement des langues dans des contextes transfrontaliers de travail et d’éducation.
  • Connaissance ou intérêt à s’engager dans le développement d’instruments européens qui concernent l’apprentissage des langues dans l’enseignement professionnel particulièrement conçus pour les régions/zones frontalières.
Si vous souhaitez participer, cliquez ici et contactez votre Autorité nationale de nomination.