en  fr  de
oooo
  1. Accueil
  2.  > 
    Qui sommes-nous ?
  3.  > 
    Forum pour le réseau professionnel
  4.  > 
    2010 - Fondation

Forum pour le réseau professionnel

2010: Mise en place du Forum pour le réseau professionnel à Graz


voir les noms des participants | masquer
DE GAUCHE A DROITE:
Michael Armstrong
(CELV, Chef de l'Administration)
Terry Lamb
(Fédération internationale des professeurs de langues vivantes, Président)
Susanna Slivensky
(CELV, Directrice des Programmes)
Catherine Seewald
(CELV, Information et documentation)
Aline Germain-Rutherford
(ILOB, Université d'Ottawa)
Henry Widdowson
(Université de Vienne)
Rolf Schärer
(ICC, International Certificate Conference)
Waldemar Martyniuk
(CELV, Directeur exécutif)
Bernd Rüschoff
(AILA, Association internationale de linguistique appliquée)
Johann Fischer
(CercleS, Confédération européenne des centres linguistiques de l'enseignement supérieur)
Peter Brown
(EAQUALS, Association européenne de services linguistiques de qualité)
Berit Halvorsen
(ALTE, Association des examinateurs en langues en Europe)
Sauli Takala
(EALTA, Association européenne pour l'élaboration des tests et l'évaluation)
Wolfgang Mackiewicz
(CEL/ELC, Conseil européen pour les langues/European Language Council)
Johanna Panthier
(Conseil de l'Europe, Division des politiques linguistiques)
Harald Hartung
(Commission européenne, Chef de l'Unité Politique pour le multilinguisme)
Anna Kehl
(CELV, Communications)

Le 7 janvier dernier, le Forum pour le réseau professionnel d'ONGI dans le domaine de l'éducation aux langues a été mis en place au Centre européen pour les langues vivantes (CELV) du Conseil de l'Europe à Graz, en Autriche. Cette réunion, la première de son genre, a rassemblé huit associations internationales renommées actives dans ce domaine ayant toutes signé un accord bilatéral de coopération avec le CELV. Des représentants de la Division des politiques linguistiques du Conseil de l'Europe, de l'Unité Politique pour le multilinguisme de la Commission européenne et du partenaire institutionnel canadien du CELV – l'Institut des langues officielles et du bilinguisme (ILOB) de l'université d'Ottawa – ont également participé à cette réunion. Le professeur Henry Widdowson (de l'Université de Vienne) a fourni des commentaires montrant la perspective d'un expert indépendant dans ce domaine.

Cet événement d'une journée a permis aux partenaires d'arriver à une compréhension commune du contexte de travail et des compétences respectives des associations (1)Grâce à ce premier Forum, le Centre cherche à intensifier davantage ses liens avec les organes professionnels travaillant dans le domaine de l’éducation aux langues et à créer des synergies entre les organisations ayant des objectifs similaires. Les modalités de la coopération continue ont déjà été définies dans le cadre d'accords bilatéraux de coopération signés entre le CELV et l'Institut des langues officielles et du bilinguisme (ILOB) de l'Université d'Ottawa, Canada, l'Association européenne de services linguistiques de qualité (EAQUALS), la Fédération internationale des professeurs de langues vivantes (FIPLV), l'Association des examinateurs en langues en Europe (ALTE), l'Association internationale de linguistique appliquée (AILA), la International Certificate Conference (ICC), la Confédération européenne des centres linguistiques de l'enseignement supérieur (CercleS), l'Association européenne pour l'élaboration des tests et l'évaluation (EALTA) et le Conseil européen pour les langues / European Language Council (CEL/ELC).– toutes actives, dans une mesure différente, dans le domaine des politiques, de la recherche et de la pratique – et de se sensibiliser aux questions et défis communs identifiés au sein du Forum pour le réseau professionnel.

Harald Hartung, Chef de l'Unité Politique pour le multilinguisme de la Commission européenne, a loué l'initiative de mise en place du réseau et pense que son futur succès consistera en une « sélection intelligente des thèmes traités ».

Dans son discours de clôture, Johanna Panthier, qui représentait la Division des politiques linguistiques du Conseil de l'Europe, a encouragé les associations ayant un statut participatif auprès du Conseil à « mieux utiliser cette plateforme et à participer aux réunions pertinentes organisées par la Conférence des ONGI, le cas échéant à tour de rôle ».

Dans son résumé d'expert, Henry Widdowson, de l'Université de Vienne, a mentionné la base de l'apprentissage tout au long de la vie. « L'apprenant d'une langue étrangère n'a en réalité pas besoin d'utiliser la langue de la même façon qu'un locuteur natif. Les conditions doivent être mises en place pour permettre aux apprenants de continuer à apprendre afin de s'approcher petit à petit du niveau des locuteurs natifs. Cela demande de passer d'une logique concentrée sur les compétences dans « une langue » à une logique concentrée sur les « compétences en langues » et sur la conscience du mode de fonctionnement des langues. Les « compétences en langues » permettent donc d'exploiter les ressources linguistiques de manière stratégique et sont donc à la base de l'apprentissage tout au long de la vie. »

Après des discussions animées sur les défis clés se présentant dans le domaine de l'éducation aux langues aujourd'hui et sur les domaines appropriés d'action commune, le réseau a décidé à l'unanimité de développer la coopération plus avant.

Waldemar Martyniuk, le Directeur exécutif du CELV, a conclu la réunion en proposant que les partenaires du Forum émettent une déclaration commune sur des thèmes essentiels de l'éducation aux langues, la « Déclaration de Graz dans le domaine de l'éducation aux langues 2010 ».

La Déclaration de Graz 2010 est un résumé des questions soulevées lors des discussions; elle pourra servir de base à la création de ce nouveau réseau, ainsi qu'aux activités qu'il entreprendra.

Main dans la main avec la société civile - le Quadrilogue entre le Conseil de l'Europe et les ONGI

Résolution (2003)8 http://www.coe.int/t/ngo/articles/resolution_2003_8_FR.asp?

« Constatant que le développement et le renforcement de cette coopération entre les OING et le Comité des Ministres et ses organes subsidiaires, ainsi qu’avec l’Assemblée parlementaire et le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux de l’Europe sont à l’origine du «quadrilogue» qui, au sein du Conseil de l’Europe, constitue une expression du pluralisme démocratique et un élément essentiel pour la poursuite du développement d’une Europe des citoyennes et des citoyens; »

Rapport de la reunión

 document 2010 (en anglais)

Présentations

Commission européenne:
 Unité Politique pour le multilinguisme

Conseil de l’Europe:
 la Division des politiques linguistiques
 CRM - la Charte
 ECML - le Centre de Graz

Textes de référence

Recommendations et résolutions en matière de politique linguistique éducative: cliquez ici