en  fr  de
  1. Accueil
  2.  > 
    Programme
  3.  > 
    Programme 2016-2019
  4.  > 
    Guide des compétences enseignantes pour les langues dans l’éducation
  5.  > 
    Council of Europe principles

Les principes mis en évidence par le Conseil de l’Europe pour la qualité en éducation

Respecter et promouvoir les Droits de l’homme

La formation de tout enseignant de langue s’inscrit dans le contexte de principes politiques définis dans le cadre du Conseil de l’Europe pour le respect et la promotion des Droits de l’homme. Elle doit donc lui permettre de conduire une activité pédagogique et éducative qui mette en œuvre les principes indispensables à la qualité dans l’éducation.

Favoriser la cohésion sociale et l’inclusion de tous les apprenants

Favoriser la réussite de tous, aussi bien dans l’usage de la langue de l’éducation, dans l’acquisition des langues propres aux disciplines que dans l’ensemble des apprentissages linguistiques, suppose de prendre en compte les besoins des apprenants par rapport aux attentes de l’institution et d’offrir la plus grande richesse possible d’expériences d’apprentissages. L’équité en éducation passe également par un usage réfléchi et adéquat de la langue d’éducation assurant une médiation relationnelle et cognitive performante.

Rendre chaque apprenant acteur de son apprentissage

La qualité dans l'éducation signifie aussi donner à chacun les moyens de développer son autonomie, en favorisant l’acquisition de connaissances sur le fonctionnement du langage et de stratégies d’apprentissage et en assurant la transparence des compétences et qualifications acquises.

Prendre appui sur la diversité des ressources des apprenants

La valorisation et l’exploitation pédagogique des ressources que constitue la diversité des répertoires linguistiques et expériences culturelles des apprenants, qu’ils aient été acquis à l’école ou l’institution de formation et/ou bien en dehors de celle-ci, s’inscrivent pleinement dans la recherche de qualité. Non seulement cette démarche renforce-t-elle la capacité d’apprentissage de chacun, mais elle aide également les apprenants à adopter une attitude positive envers les formes de diversité linguistique et culturelle dans leur environnement immédiat ou plus éloigné.

S’inscrire dans une démarche de coopération

La recherche de la réussite de tous les apprenants est favorisée par une concertation active avec les autres membres de l’équipe éducative et la coopération avec ses partenaires naturels, notamment les parents. Chaque enseignant doit intégrer une telle recherche de coopération dans son action et l’encourager.

Développer une culture de la démocratie

Une action éducative conforme aux principes définis par le Conseil de l’Europe a pour objectif de contribuer à une action concertée des acteurs éducatifs en faveur de l’appropriation par tous des connaissances et comportements nécessaires à une participation effective à la vie démocratique. Cet objectif est présent dans les enseignements dispensés, dans les démarches pédagogiques adoptées et dans l’expérience de chaque apprenant de la vie dans l’institution.

Adopter une approche globale pour l’enseignement-apprentissage des langues

La diversité et la pluralité des répertoires des apprenants, le nombre des langues à apprendre, la diversité interne de la langue de scolarisation et de ses emplois disciplinaires requièrent l’adoption d’une approche globale des dimensions langagières de l’éducation. Une telle approche passe par une prise en compte diversifiée de l’ensemble des langues présentes dans l’école. Elle consiste à prendre appui sur les aspects transversaux et communs à toutes et à dégager les spécificités de chacune. Elle suppose, dans l’enseignement-apprentissage, le recours tant à des stratégies communes qu’à des démarches différenciées et complémentaires.