en  fr  de
  1. Accueil
  2.  > 
    Thèmes
  3.  > 
    Evaluation

Evaluation

L’évaluation ne sert pas seulement à mesurer la qualité, mais permet aussi l’évaluation formative, l’auto-évaluation et l’apprentissage autonome. Les matériels du CELV dans ce domaine s’appuient en grande partie sur le Cadre européen commun de référence pour les langues et le Portfolio européen des langues.

Introduction

L’évaluation est un thème fondamental dans l’éducation aux  langues. Elle ne se rapporte pas au seul contrôle de la qualité, mais également à l’évaluation formative, l’auto-évaluation et l’apprentissage autonome. Les matériaux du CELV dans ce domaine s’inspirent largement du Cadre Européen de Référence pour les Langues et du Portfolio Européen des Langues. Ces derniers sont utilisés de plus en plus comme base d’évaluation pour la compétence langagière en Europe et beaucoup d’examens de langues sont calibrés sur l’Echelle Commune de Référence.

Qu’entend-on par évaluation ?

Quand on parle d’évaluation, de tests et d’examens, il faut distinguer entre différents concepts.

L’évaluation est faite pour comprendre comment fonctionne un système (p.ex. l’évaluation d’un système éducatif ou d’un curriculum donné). Elle devrait se penser en termes de « vue d’ensemble ».

Les tests sont une série de tâches qui se rapportent à certains types de comportements humains – dans le cas des tests de langues, il s’agit des capacités, des aptitudes, des compétences, etc.

Une autre forme d’évaluation (dite « assessment » en anglais), concerne les examens ou les séries d’examens ; elle porte sur le court terme pour fournir des résultats « ponctuels » ; elle  reflète ce qui a été appris et peut se faire par une série de tests.

Cette dernière forme d’évaluation est souvent utilisée comme mécanisme de contrôle et pour suivre les performances des apprenants; si on met trop l’accent sur l’élément du contrôle, cela peut agir comme déterrent pour la motivation et l’amélioration des compétences. Pour que ce genre d’évaluation soit positif et encourage le progrès, il faudrait idéalement qu’il soit vu comme compagnon d’apprentissage, permettant à l’apprenant de devenir un acteur du processus et de s’autoévaluer par rapport à ses compétences, ses acquis et les problèmes qu’il rencontre. 

Il y a trois types d’évaluation :

L’évaluation formative est conçue pour aider l’apprenant à apprendre de façon plus efficace. Elle ne donne pas de notes, elle est là pour conseiller, remédier aux erreurs et suggérer les orientations à prendre pour progresser.

L’évaluation sommative intervient pour montrer ce qui a été acquis et savoir si l’objectif fixé a été atteint. L’évaluation des niveaux de langues peut poser des difficultés, car une langue n’est pas quelque chose de tangible ; il faut porter un jugement à partir de ce qu’on voit, ce qu’on entend, ce qu’on lit, c’est pourquoi on crée des tâches communicatives pour donner aux enseignants ou examinateurs la possibilité d’évaluer les niveaux de langues de façon formative ou sommative.     

L’autoévaluation permet à l’apprenant d’évaluer ses progrès personnels (quel est mon niveau/ de quel niveau suis-je capable, ai-je vraiment appris ce que je voulais apprendre?)   

Cette auto-évaluation peut se faire avec des outils comme le Portfolio Européen des Langues, qui permet aux apprenants d’enregistrer ce qu’ils peuvent faire dans une langue (en se servant des repères de « je peux ») et d’émettre un jugement personnel sur leurs compétences, ce qui peut constituer la base d’appréciation de leur niveau.

L’auto-évaluation est importante, car l’évaluation externe n’est pas toujours à même de porter des jugements fiables sur les capacités et les compétences linguistiques d’une personne.  

Rôle du Conseil de l’Europe et du Centre Européen pour le Langues Vivantes

Ces dernières années, le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECR) est devenu un outil puissant pour façonner les politiques de l’enseignement des langues. L’acceptation et l’usage de plus en plus fréquents des Niveaux Communs de Référence d’aptitude linguistique tels qu’ils sont décrits dans le CECR, a créé dans toute l’Europe une situation où les autorités publiques, les services d’examens, les écoles de langues ou les départements universitaires concernés par l’enseignement et l’évaluation des langues, veulent se référer, pour leurs curricula et leurs examens, aux Niveaux Communs de Référence.

Manuels et guides d’évaluation avec le CECR

Pour aider les différentes institutions et services à relier leurs examens au CECR, le Conseil de l’Europe a produit un manuel exhaustif : « Relier les examens de langues au Cadre européen commun de référence pour les langues : apprendre, enseigner, évaluer (CECR). Un manuel ». Il n’est cependant pas vu ou conçu comme étant le seul guide du CECR.

En 2011, ALTE (L’association des examinateurs en langues en Europe) a publié un ouvrage plus simple lié au CECR, pour le compte de l’Unité des politiques linguistiques du Conseil de l’Europe : « Manuel pour l’élaboration et la passation de tests et d’examens de langues ». Ce manuel comprend une introduction très brève et facile à lire sur la façon d’élaborer et de faire passer des tests et des examens de qualité, en prenant le CECR comme point de départ d’approche spécifique pour l’éducation aux langues. C’est une publication à recommander à tous ceux qui s’intéressent à l’évaluation et à l’élaboration de tests.

De même, l’équipe ReLex du CELV a produit des recommandations pour l’utilisation du CECR,  disponibles dans la publication suivante : « Relier les examens de langues au Cadre européen commun de référence pour les langues : apprendre, enseigner, évaluer (CECR).  Les points essentiels du Manuel ». Cet ouvrage est destiné aux utilisateurs du Manuel pour les aider dans les complexités de l’évaluation des langues. Elle sert de base aux séminaires de formation que le CELV offre aux pays qui requièrent de l’aide pour aligner leurs procédures d’évaluation avec les niveaux du CECR.

Le CELV a également adopté un accord de coopération avec l’Union Européenne, intitulé « Méthodologies et évaluation innovantes dans l’apprentissage des langues ». Dans le cadre de ce partenariat, le CELV propose des ateliers de formation et de conseil aux Etats membres de l’UE et du CELV dans deux domaines spécifiques – TIC et Examens et Evaluation de qualité. Ce dernier, qui s’intitule RELANG, a pour but de promouvoir l’assurance qualité dans les examens et l’évaluation des langues, c'est à dire de faire en sorte que les examens de langues en usage dans les Etats participants, garantissent aux apprenants une évaluation valide et équitable et que les performances d’examens soient formulées selon les descripteurs de niveaux du CECR, qui sont valides, reconnus et largement acceptés.

Ressources et publications du CELV

Le CELV propose aussi de nombreux outils et instruments pour promouvoir la mise en œuvre de l’évaluation dans des contextes divers et variés:

Qualitraining est un guide pour l’évaluation globale de l’éducation aux langues,  qui explique comment on peut mettre en pratique, à l’échelle institutionnelle, départementale ou individuelle, les procédures d’assurance de qualité. 

Cette publication a pour objet l’évaluation des langues dans un contexte universitaire et montre comment on peut concevoir une approche par les tâches, pour que l’évaluation des performances en langues des étudiants soit plus pertinente par rapport aux tâches concrètes qu’ils doivent réaliser.

Cette publication porte sur l’évaluation des jeunes apprenants en lien avec le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues. Au départ, le CECR s’adressait aux apprenants adultes plutôt qu’aux enfants et cet ouvrage suggère comment on peut adapter les descripteurs pour refléter au mieux les besoins des jeunes apprenants.

Cette publication du CELV aide les utilisateurs du CECR à comprendre les concepts fondamentaux liés à l’évaluation et à promouvoir une approche constructive et positive à leur égard. Dans le titre, l’ordre des éléments est inversé par rapport à celui du CECR – apprentissage, enseignement et évaluation – pour insister sur le fait que l’évaluation est une partie intégrale de l’apprentissage et de l’enseignement. 

Ressources principales

Sign languages and the Common European Framework of References for Languages. Descriptors and approaches to assessment

This resource establishes European standards for sign languages for professional purposes in line with the Common European Framework of Reference for Languages (CEFR) and provides an overview of assessment descriptors and approaches.

Disponible en anglais et en langue des signes

Voir la page de la publication

Compétences linguistiques pour des apprentissages disciplinaires réussis. Descripteurs liés au CECR pour les mathématiques et l’histoire/l’éducation civique

Ces ressources soulignent les défis auxquels les jeunes apprenants sont confrontés dans les matières scolaires où la langue d’instruction n’est pas leur première langue. L’accent est mis sur les normes linguistiques minimales qui sont requises en histoire/éducation civique et en mathématiques chez les apprenants âgés de 12-13 et 15-16 ans. Les descripteurs de langues, disponibles en six versions linguistiques, sont liés aux niveaux A2, B1 et B2 du CECR.

Disponible en anglais et en français

Voir la page de la publication

Evénements


No results for this criteria.

Articles récents

23.05.2017
Projet du CELV « Une matrice de qualité pour l’utilisation du CECR »: réunion de réseau (Graz, Autriche, 9-10 mai 2017)

27.03.2017
« Développer la conscience linguistique dans les matières scolaires »: questionnaire en ligne

08.02.2017
Participez au séminaire interactif en ligne "Valoriser les classes multilingues" le 9 février 2017 à 16 heures GMT (soit 17 heures HEC)


Vidéos

José Noijons sur « Relier les examens de langues au CECR » (RELEX)

Gilles Breton sur « Relier les examens de langues aux niveaux européens communs de référence pour les compétences linguistiques : Promouvoir l’assurance qualité dans l’éducation et faciliter la mobilité » (RELANG)

Eli Moe sur les « Compétences linguistiques pour des apprentissages disciplinaires réussis - Descripteurs liés au CECR pour les mathématiques et l’histoire/l’éducation civique » (Language Descriptors).

Vidéo de présentation de la publication lors de la conférence du CELV en décembre 2015. La présentation s’est déroulée dans le cadre d’un atelier portant également sur les résultats et publications de deux projets du CELV connexes : "A pluriliteracies approach to teaching for learning" (Pluriliteracies) et "Towards whole school language curricula - Examples of practice in schools" (PlurCur).

Lorraine Leeson présente la publication "Sign languages and the Common European Framework of References for Languages - Descriptors and approaches to assessment" (PRO-Sign, site disponible en anglais et en langue des signes).

Vidéo présentant la publication lors de la conférence du CELV en décembre 2015.