en  fr  de
Thèmes - Enseignement d’une matière intégré à une langue étrangère (EMILE)

Enseignement d’une matière intégré à une langue étrangère (EMILE)

L’enseignement des matières intégré aux langues étrangères (EMILE) et l’enseignement bilingue sont de plus en plus pratiqués en Europe. Le CELV apporte son soutien aux enseignants et aux formateurs EMILE, non seulement pour reconnaître l’importance du composant linguistique dans l’enseignement des matières et pouvoir le renforcer, mais aussi pour mettre en évidence le développement des compétences cognitives et scolaires.

Introduction

L’enseignement des matières intégré aux langues étrangères (EMILE) joue un rôle de plus en plus important dans l’enseignement des langues, à la fois comme composant de l’enseignement et de l’apprentissage des langues étrangères et comme élément de l’enseignement bilingue et plurilingue.  Au fur et à mesure que l’apprenant accroît ses compétences linguistiques, il devient capable de traiter des sujets toujours plus complexes et doit pouvoir trouver dans les matériaux pédagogiques de quoi nourrir son intérêt et ses nouvelles capacités. Un moyen d’y arriver est d’utiliser EMILE, qui fait coopérer enseignants des langues et enseignants des matières; l’enseignant de langues acquiert la connaissance de la matière enseignée et l’enseignant de la matière enseignée acquiert le savoir-faire pour adapter le développement linguistique à l’enseignement efficace du contenu.  De projets récents EMILE ont porté plus directement sur l’acquisition des compétences linguistiques spécifiques aux disciplines scolaires, ainsi que sur l’utilisation des approches EMILE dans l’enseignement de la langue de scolarisation/langue majoritaire.    

Importance de l’enseignement des matières intégré aux langues étrangères

Il y a plusieurs raisons de penser que le développement  d’EMILE dans l’enseignement des langues est important :

  • L’enrichissement du contenu de l’enseignement et de l’apprentissage d’une langue rend celle-ci plus intéressante et plus motivante. Un enseignement de langues qui ne se concentre que sur l’enseignement de la langue, n’offre pas les mêmes possibilités d’acquérir des compétences pragmatiques et sociolinguistiques ; les défis intellectuels que pose un enseignement EMILE de qualité stimulent potentiellement le développement cognitif.
  • Avec les horaires surchargés de l’école, le fait de combiner les classes de langues avec l’enseignement des matières permet une meilleure utilisation du temps. Dans de nombreux pays, on peut choisir de présenter certaines disciplines  dans l’une des langues étrangères ou secondes enseignées à l’école. Et dans de nombreux pays, un diplôme de fin d’études bi- ou plurilingue  est un atout, à la fois en termes de possibilités d’emploi et d’admission dans les universités.
  • Chaque discipline a sa propre « littératie » ; les « langues » des mathématiques et de l’histoire, par exemple, ont des caractéristiques linguistiques et discursives spécifiques. L’enseignement des langues à l’école et à l’université doit aider les apprenants à acquérir ces littératies spécifiques ; les aptitudes d’apprentissage jouent un rôle important dans le renforcement des compétences linguistiques, surtout aux niveaux B1 du CECR et au-delà.

Défis rencontrés dans EMILE et recherches connexes

L’un des défis majeurs de l’approche EMILE est comment optimiser à la fois la langue et la matière enseignée. En d’autres termes, si l’on enseigne l’histoire ou les maths ou les sciences dans une langue étrangère, comment s’assurer que l’enseignement soit aussi poussé que ces sujets qui étaient enseignés dans la première langue de l’apprenant ? De même, comment optimiser le progrès d’une langue quand l’accent est mis en priorité sur le contenu de la leçon ? Ces deux problématiques ont un impact sur le choix des enseignants EMILE et sur leur formation.

Une autre difficulté réside dans l’élaboration de didactiques spécifiques pour EMILE ; elle consiste à développer des techniques de questionnement et de sollicitation de réponses, l’utilisation de paraphrases et de redondance pour faciliter l’assimilation des connaissances dans une langue que l’apprenant ne maîtrise pas complètement. Des recherches didactiques plus poussées portent sur la façon d’échafauder les tâches et de structurer l’information et les concepts pour un apprentissage optimal.     

Il est également important de faire connaître aux parties prenantes – les élèves et leurs parents, aussi bien que l’administration et les autorités scolaires – ce qui peut et ne peut pas être fait avec les approches EMILE.

Il existe de nombreuses recherches sur ces sujets et sur d’autres questions – par exemple dans l’International CLIL Research Journal ou dans l’International Journal of Bilingualism and Bilingual Education.  Il existe aussi un important corpus de recherches appliquées sur EMILE et une pratique de didactiques spécifiques résultant en grande partie des projets du CELV. Ils comprennent des cadres et des matrices pour la mise en œuvre des compétences, des descripteurs de compétences utilisées pour les matières scolaires, ainsi que des matériaux destinés aux activités plurilingues dans l’enseignement primaire et secondaire.  Des détails complémentaires se trouvent ci-dessous dans la section ressources.

EMILE et l’enseignement bi- et plurilingue

Bien qu’un grand nombre d’approches développées dans EMILE concernent aussi l’enseignement bilingue,  les deux domaines ne sont pas identiques. EMILE se rapporte principalement aux contextes où ce qui est mis en priorité c’est un contenu stimulant pour enrichir l’enseignement de la langue, alors que dans l’enseignement bi- et plurilingue, c’est tout un programme qu’on enseigne dans deux ou plusieurs langues.

Comment le travail du CELV contribue au développement d’EMILE

Le CELV consacre à EMILE toute une série de publications et de projets. Ils comprennent des guides pour la mise en œuvre d’EMILE dans l’éducation aux langues. Citons, par exemple, un Cadre pour EMILE (CLIL CD), un guide pratique de mise en route des programmes EMILE (CLIL Startet un ouvrage pour les développer (CLIL Go), où sont décrites et illustrées les compétences didactiques dont EMILE a besoin, avec une approche plus théorique à cet enseignement. Un autre projet, EMILE et la littératie, fait le lien entre les approches plurilingues et le développement de la lecture et de l’écrit. Une grande partie de la littérature sur EMILE porte sur l’enseignement des matières en anglais, qui est la langue la plus communément employée dans l’enseignement EMILE. Cependant, les projets CLIL Start et CLIL Go concernent l’utilisation d’EMILE avec d’autres langues, spécialement le français et l’allemand.

Outre les publications mentionnées ci-dessus, le CELV possède un large éventail de ressources EMILE pour les enseignants et les formateurs de maîtres qui travaillent dans différents secteurs et différentes langues. Et notre site internet vous mènera aux documents de politique éducative publiés par l‘Unité des politiques linguistiques qui complètent les ouvrages pratiques du CELV, ainsi qu’aux ressources correspondantes de l’Union Européenne.     

Ressources principales

A pluriliteracies approach to teaching for learning

A pluriliteracies approach builds on CLIL approaches to help learners become better meaning-makers, who can draw on content knowledge to communicate successfully across languages, disciplines and cultures. In this way it promotes deep learning and helps develop responsible, global citizens.

Disponible en anglais

Voir la page de la publication

Compétences linguistiques pour des apprentissages disciplinaires réussis. Descripteurs liés au CECR pour les mathématiques et l’histoire/l’éducation civique

Ces ressources soulignent les défis auxquels les jeunes apprenants sont confrontés dans les matières scolaires où la langue d’instruction n’est pas leur première langue. L’accent est mis sur les normes linguistiques minimales qui sont requises en histoire/éducation civique et en mathématiques chez les apprenants âgés de 12-13 et 15-16 ans. Les descripteurs de langues, disponibles en six versions linguistiques, sont liés aux niveaux A2, B1 et B2 du CECR.

Disponible en anglais et en français

Voir la page de la publication

Towards whole-school language curricula. Examples of practice in schools

The resources provide tools which help to clarify, develop and implement plurilingual, intercultural and inclusive whole-school policies in different contexts in ECML member states.

Disponible en anglais et en allemand

Voir la page de la publication



Evénements

Articles récents

04.08.2016
Formation et Conseil du CELV « Une approche interdisciplinaire et plurilingue pour l’apprentissage - Enseignement d’une matière par l’intégration d’une langue étrangère

25.01.2016
Le Village électronique en ligne: le renforcement des compétences EMILE et la ressource du CELV "Le Cadre européen pour la formation des enseignants à l’EMILE"


Vidéos

Ana Halbach, Université d'Alcala, explique le modèle de plurilitéracie du Groupe de Graz (Pluriliteracies, site disponible en anglais et en allemand)

Vidéo présentant la publication lors de la Conférence du CELV en décembre 2015. La présentation s'est déroulée dans le cadre d'un atelier portant également sur les résultats/publications de deux autres projets connexes du CELV : « Compétences linguistiques pour des apprentissages disciplinaires réussis - Descripteurs liés au CECR pour les mathématiques et l’histoire/l’éducation civique » (Language Descriptors) and « Towards whole school language curricula - Examples of practice in schools » (PlurCur).

 

Eli Moe sur les « Compétences linguistiques pour des apprentissages disciplinaires réussis - Descripteurs liés au CECR pour les mathématiques et l’histoire/l’éducation civique » (Language Descriptors)

Vidéo de présentation de la publication lors de la conférence du CELV en décembre 2015. La présentation s’est déroulée dans le cadre d’un atelier portant notamment sur les résultats et publications de deux projets du CELV connexes (Pluriliteracies) et « Towards whole school language curricula- Examples of practice in schools » (PlurCur)

 

Kristin Brogan présente les résultats et la publication du projet "Towards whole school language curricula - Examples of practice in schools" (PlurCur, site disponible en anglais et en allemand).

Vidéo de présentation de la publication lors de la conférence du CELV en décembre 2015. La présentation s'est déroulée dans le cadre d'un atelier portant également sur les résultats et publications de deux projets connexes du CELV : « Compétences linguistiques pour des apprentissages disciplinaires réussis - Descripteurs liés au CECR pour les mathématiques et l’histoire/l’éducation civique » (Language Descriptors) et « A pluriliteracies approach to teaching for learning » (Pluriliteracies).

 

Renate Krüger présente les résultats/la publication du projet «Enseignement précoce des langues modernes par des contenus» (EPLC).

 

 

Maria-Jesús Frigols présente le « Cadre européen pour la formation des enseignants à l'EMILE » (CLIL-CD, site disponible en anglais ou en allemand).